Bien sûr on n’est jamais à l’abri de rien. Un accident peut se produire, notre maison peut flamber, un voleur peut s’introduire chez nous. L’ambulance, les pompiers, la police se font attendre. Parfois personne ne répond à nos appel au secours, le téléphone est occupé, la réceptionniste est absente ou l’heure est dépassée. Quelle que soit l’épreuve qui nous frappe, jamais, je peux maintenant l’affirmer, nous ne risquerons d’être privé de cet élixir de vie : le café.

Samedi après-midi notre machine Nespresso est tombée en panne. Au téléphone déjà, décroché par un être humain après deux sonneries, la demoiselle paraissait sincèrement réjouie par notre appel.

    Merci de nous faire confiance. Avez-vous votre numéro de client ?Machine_Nespresso
    Euh, non...
    Ça ne fait rien. Quel est votre nom ?
   
    Bien. Je constate que vous n’êtes plus sous garantie, on va essayer de la réparer par téléphone, ça vous fera des économies.

Une révision à l’atelier s’avéra finalement nécessaire. Pour survivre au sevrage qui s’annonçait, une machine de secours nous fut apportée à domicile. En parfait état de fonctionnement. La Terre peut s’écrouler, les capsules Nespresso attestent qu’il reste tout de même encore, n’en serait-ce qu’une seule, une valeur transcendante dans ce monde impitoyable : le loisir de pouvoir en tous lieux, en toutes circonstances et en tout temps, continuer à savourer un café pour notre plus grand plaisir et celui de l’actionnariat Nestlé.