Las Vegas 008

Bellagio     

Dans les salles de bains, un billet rend les hôtes attentifs aux billions de gallons d’eau qu’il serait possible d’économiser si l’on évitait de laver inutilement des serviettes : « Vous désirez encore les utiliser, laissez vos serviettes accrochées. Déposez-les sur le sol et nous les changerons. » Ils auraient pu s’épargner le petit carton : quoi que l’on décide, propres ou utilisées, les serviettes sont changées deux fois par jour. A la piscine, chacun se voit attribuer deux grands linges qui seront abandonnés sur les chaises longues. Las Vegas 111

Caesar Palace

A Las Vegas, tout ce qui pourrait contribuer un tant soit peu à ménager l’environnement est totalement banni. Des lacs artificiels, des fontaines et même des humidificateurs sont disposés le long du Strip pour laisser prospérer des plantes originaires de contrées arrosées. Aussi incongru que serait l’aménagement hivernal à ciel ouvert de solariums au Pôle Nord, les terrasses ici, en plein désert, sont rafraîchies par des climatiseurs projetant de fines gouttelettes sur les consommateurs.

Tant que je joue au poker, des serveuses m’apportent gracieusement des boissons. Dès que je tourne la tête vingt secondes, un superviseur débarrasse ma bouteille quasi pleine. Trois fois je dois en redemander, trois fois, à peine entamée, elle se volatilise.

Au buffet ou dans les restaurants, les quantités servies par assiette suffiraient à nourrir une petite famille. Les condiments sont présentés dans des filtres de plastique ou dans de petits pots de verre individuels. Les achats à l’emporter sont emballés dans des cartons, enveloppés eux-mêmes dans des sacs en plastique.

Une dame européenne a une fois demandé à une des serveuses de bien vouloir passer un coup de chiffon sur un conteneur de plastique rouge pour le prendre dans sa chambre. La serveuse n’avait pas l’air de comprendre.

         Que désirez-vous ?

         J’aimerais juste que vous le rinciez pour que je puisse le réutiliser.

         Vous voulez le prendre avec vous ?

         Oui, c’est ça.

         Ah bon !

Là-dessus, elle le balance à la poubelle et lui en tend deux autres inutilisés.Las Vegas 105

Wynn

Des longs pantalons et des pullovers en laine sont essentiels pour se protéger du froid à l'intérieur des casinos et des salles de spectacle, où des haut-parleurs diffusent en permanence de la musique, dans les couloirs aussi bien que dans les restaurants. Quand on rentre le soir dans sa chambre, les lampes sont toujours allumées et la télévision fonctionne.

Après avoir asséché la nappe phréatique, puisé dans les réserves du lac Mead, pompé de l’eau jusque dans des rivières du Canada, je me demande si les promoteurs de Las Vegas envisagent de se rabattre sur la Mer de la Tranquillité lunaire.