Vous savez tous, évidemment, que lors d’une première visite au casino, on sort toujours gagnant. Dix-huit ans

Casino_Cransc’est l’âge légal minimum pour être autorisé à entrer dans un casino en Suisse. Depuis le 9 décembre, Gaëlle fait partie des élus.

  En tant que casino, celui de Crans est homologué B, il fait partie des petits établissements. A l’entrée, le superviseur s’occupait à la fois de la vérification des identités et des vestiaires. Le seuil franchi, on débouchait sur une alignée de machines à sous, une zone fumeur vitrée sur la droite, des fruits proposés gratuitement sur un plateau au centre de la salle, puis deux ou trois tables de blackjack et de roulette. Ce 23 décembre, la clientèle était constituée d’habitués valaisans et de quelques touristes. La salle allongée butait dans le fond sur un restaurant vide de cinq ou six tables.

  Vous vous imaginez bien que Gaëlle n’allait pas tout de suite se lancer, elle et ses pièces, sur les tables de roulette ou de blackjack. Tel un oiseau perché sur un promontoire, elle jaugea les possibilités et s’imprégna de l’ambiance depuis le tabouret d’une des machines à sous. Forcément, elle finit par glisser une pièce – de un franc – dans la fente d’une machine. La pièce passa tout droit et retomba : refusée. Elle tenta un deuxième essai. La pièce fut à nouveau recrachée. Glissant une main dans le récipient des pièces rejetées, Gaëlle s’aperçut qu’elle avait fait un petit ; elle se retrouva avec deux francs. En se penchant sur sa gauche, elle pouvait atteindre les manettes de la machine adjacente. Gaëlle appuya sur le bouton Start, le rouleau se mit en branle et s’arrêta sur Bar – Bar – 5x, déclenchant une avalanche qui ne s’interrompit que lorsque le nombre de pièces dans la rigole avait atteint cinquante. Un brusque silence succéda au cliquetis métallique, hommage quasi religieux à la générosité désintéressée de la machine. Gaëlle venait d’établir un record : gagner cinquante et un francs sans avoir eu à risquer le moindre centime. Elle arrondit encore la somme en étant la seule à gagner – quarante francs – au blackjack. Bien sûr, tout le monde le sait, le mythe de la chance du débutant est loin d’être une légende.

  Aux dernières nouvelles, elle a décidé de quand même continuer les études.