jeudi 9 juillet

Genève - Montréal

DSC00130

 

Départ 11 heures 50. Arrivée 14 heures 20. Au-dessus de Montréal, on survole un damier de rectangles bleus, les piscines vues du ciel. A ranger au rayon des savoirs inutiles : davantage que la Californie ou la Floride, c’est le Québec qui a la plus grande proportion de piscines privées au monde ! 

 

 

 

 

DSC00073A Montréal l’été, c’est le temps des festivals. Festival du cirque à la place des Arts, festivals de musique un peu partout, et festival des cônes oranges, ces balises le long des routes qui interdisent une partie des voies de circulation. Montréal est un grand chantier. A l’aéroport Pierre Elliott Trudeau, le parking lui-même est un labyrinthe de passages en travaux et de voies impraticables. Après en avoir fait trois fois le tour, Yves finit par dénicher la sortie. En remontant de l’aéroport Décarie, l’autoroute Nord-Sud, est congestionnée, le boulevard d’Acadie bloqué, et une voie d’Henry-Bourassa condamnée en raison de la réfection des canalisations.

 

Samedi 11

Restaurant Thaï à Dorion

Yves nous indique que l’homme rondouillard, petite barbiche grisonnante, qui vient d’entrer dans le thaï est le maire de Vaudreuil-Dorion. A la fin du repas, je me retrouve avec lui aux toilettes.

-    Bonjour monsieur, vous êtes le maire de Vaudreuil ?

-    Oui, vous êtes du coin ?

-    Pas tout à fait, je viens de Suisse.

-    Ah bon ! Comment savez-vous ?

-    Roger Féderer m’a beaucoup parlé de vous.

Il marque un temps de silence, puis il se reprend :

-    Ah, mon Suisse préféré !

On échange quelques mots puis on ressort comme deux potes, lui encore un peu surpris.

 Mardi 14

Montréal

Les loyers du Plateau sont devenus dispendieux et la rue Mont-Royal est rendue quasi inaccessible aux voitures. Les clients désertent et les commerçants se plaignent. Des Français, des artistes et des touristes ont investi le quartier. Je croise des quêteux, des touristes japonais ou européens et de temps en temps un Québécois pure laine. Non loin, le bas de la rue Saint-Denis est toujours gays friendly et, jusqu’au boulevard Sherbrooke, les petits bistrots sont bien là et les murales se sont développées.

DSC00122           

 DSC00133     DSC00145