téléphone mobile 3

Il y a quelques jours, j’ai reçu une lettre qui m’annonçait dans un style enthousiaste toute une série de mesures favorables découlant de modifications apportées à mon abonnement de téléphonie.

Dès la première phrase : « Nous sommes heureux de présenter notre nouvelle offre mobile avec davantage d’internet mobile, du roaming et un plus large choix », une lumière rouge (méfiance) s’est allumée dans ma tête.
    Je paie pour des prestations illimitées en Suisse, j’avais de la peine à concevoir ce que davantage pouvait signifier, mais j’avais une petite idée : un abonnement plus cher offrant des prestations identiques sous une dénomination différente.
     « Nous sommes heureux car nous venons de trouver le moyen de vous faire payer davantage en embrouillant les choix. »

La suite confirmait mes craintes : « nouveau : 10 Go d’Internet mobile haut débit au lieu de 3 Go. Vous pouvez désormais choisir parmi nos 3 offres de téléphones mobiles. »
     Je traduisis par « nouveau : 10 Go d’Internet mobile haut débit au lieu d’une connexion illimitée à un débit tout à fait suffisant. Vous pouvez devez désormais choisir parmi 3 offres plus chères et moins claires. »

« Vous bénéficiez de 500 minutes d’appel reçu à l’étranger (selon liste des pays sur un site lié) » Le mot appel au singulier était déjà suspect, un téléphone de plus de huit heures est assez rare. J’imaginais la liste des pays : Moldavie, Slovaquie, Bulgarie, Ghana et peut-être l’archipel de Tuamotu.

« Vous nous avez fait part de votre souhait d’obtenir davantage d’Internet mobile […] aussi nous avons revu notre offre… » Le seul contact fraternel que nous ayons jamais eu, la compagnie et moi, se résumait au versement mensuel dont je m’acquittais.
      « Vous avez mis le doigt sur de nombreuses lacunes dans nos prestations et vous souhaiteriez avoir une meilleures couverture Internet, […] eh bien commencez par sortir votre portemonnaie. »

Plus loin, on découvrait que l’abonnement le moins onéreux était significativement plus cher que celui dont je bénéficiais.

Mobile se découvrait par la même occasion des vertus écologiques : « A partir du 1er avril, la facture papier sera facturée CHF 3.- par mois, (3.50 pour la facture détaillée). »

Une note finale ajoutait que « conformément à nos conditions générales de vente, les clients de l’Abo 1 peuvent résilier leur souscription avant l’entrée en vigueur du changement de prix. Pour toute question relative à ce changement, veuillez nous contacter au 0800... »

téléphone mobile 2« Conformément à nos conditions générales de vente (= nous sommes disposés à respecter la loi). Pour toute question relative à ce changement, veuillez nous contacter au 0800…. (Minimum trente minutes d’attente (tarif local) suivi des renseignements distillés par une auxiliaire étrangère qui n’y comprendra rien, mais ça nous légitime de la payer au lance-pierres. »

Les mécontents avaient, lors de la période des fêtes, une quinzaine de jours pour réagir avant de faire, comme moi, partie des clients captifs qui passeront à la caisse.