21 septembre 2017

Japon XVII Himeji

     Choisir le billet approprié pour prendre le train ou le métro relève d’une mission impossible pour nous autres, "faces en relief ". Il faut parfois se munir de plusieurs tickets. Il s’agit d’en enfiler un, deux, trois, ou quatre en une fois dans n’importe quel ordre dans la fente d’un appareil réglant l’ouverture des portiques. La machine nous les rend tous ou en retient un ou deux. Si l’on se trompe, même en plaçant des tickets de trop, le portique se ferme devant notre nez. Sans notre guide Fumina Izutsu, je... [Lire la suite]
Posté par padi à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 septembre 2017

Japon XVI Naoshima

Fukutake, un riche mécène (est-ce un pléonasme ?) ne savait pas trop où caser ses collections de tableaux et de sculptures contemporaines. Il a acheté une île, et demandé à Tadao Andō, l’architecte japonais le plus réputé, de lui construire un ou deux musées. Comme il se sentait un peu à l’étroit sur une surface de 16 km2, il a complété avec Teshima et Inujima, petites îles voisines de la mer intérieure. Ce samedi, nous nous sommes contentés de Naoshima, célèbre pour sa citrouille géante rouge à pois noirs de Yayoi Kusama qui... [Lire la suite]
Posté par padi à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2017

Japon XV Sushis automatiques

       Ce soir, restaurant de sushis tournants. Pour éviter une heure d’attente, on a réservé à l’avance. On nous installe à l’une des deux cents tables autour desquelles, posés sur des assiettes de couleur, défilent sur un tapis roulant sushis, tempuras, crevettes pannées, brochettes de porc ou de poulet, bœuf wagyu, sashimis, ananas, tranches de gâteau au chocolat, et toute une série de denrées pas forcément indentifiables pour un œil européen. Devant chaque table, un écran tactile permet de passer commande.... [Lire la suite]
Posté par padi à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 septembre 2017

Japon XIV Les fruits

     Cet après-midi, je me suis permis une petite folie : l’achat d’une pêche. Les fruits du Japon ont la réputation, probablement méritée, d’être les meilleurs du monde. Un simple melon, enveloppé d’un ruban comme un œuf de Pâques géant, pouvait se négocier plus de soixante francs. La pêche que je convoitais affichait un prix entre quatre cents et sept cents yens (quatre et sept francs) selon la qualité.        Le commerçant me demanda quand je prévoyais de la manger. Je n’osai, de peur de... [Lire la suite]
Posté par padi à 01:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :