2018

À Las Vegas, on tombe toujours sur le meilleur : « Les meilleurs burgers en ville », « le meilleur spectacle », « les meilleurs soins de Spa ». On peut faire toute une série d’économies : « Achetez-en deux et obtenez le troisième gratuitement ! », « 50% sur la deuxième chemise ! », « 30% de discount si l’on prolonge d’une nuit ! », « Ajoutez du poulet à votre salade pour seulement 5 dollars ! ». On a l’impression de devenir plus riche à chaque sou dépensé. Les prix sont souvent de $ 9.99 ou $ 99.99, piégeant ainsi les plus réticents qui, grâce à cette si subtile astuce, jubilent d’avoir fait une affaire pour moins de dix ou cent dollars. 

La finale de la Stanley Cup, le championnat Nord américain de hockey, opposait les Vegas Golden Knights (les équipes ajoutent à leur lieu de provenance une dénomination scoute et virile), bref la finale opposait les « Chevaliers d’or de Vegas » aux « Washington Capitals ». J’assistai, durant le match, à une communion entre les gens de Las Vegas et leur équipe. Devant les écrans de télévision, chaque action provoquait les hurlements des supporters. La ferveur manifestée pouvait paraître d’autant plus remarquable que l’équipe, montée de toute pièces en 2017 seulement, ne comportait pas un seul local, mais quasi exclusivement des Canadiens exilés dans ce désert doré. L’engouement populaire se situait à la mesure du montant des paris engagés.

Viva Las Vegas !

2018
2018