- Comment ça va ?

J’aimerais bien pouvoir répondre :

- Très bien merci.

Mais je ne peux pas :

- En fait j’ai un peu mal à la gorge, je termine un rhume, tu comprends. Le_Malade_imaginaire

- Tu as souvent le rhume.

- Deux fois par année : Chaque hiver de novembre à avril et puis de mai à octobre, le rhume des foins. Les allergies tu comprends. D’ailleurs avec cette poussière à l’intérieur et ce froid à l’extérieur ! Je pense que je couve deux rhumes. Je suis venu travailler grippé. J’aurais pas dû car maintenant c’est pire. Mais je voulais pas trop manquer. C’est pas juste, j’attrape toujours tout.

- Mmm.
                                                                             de Honoré Daumier, avant 1879

- J’me dis que ce serait plus rapide de t’expliquer ce qui va que ce qui ne va pas. Je dois réfléchir, attends. En ce moment je pense que je ne souffre pas trop du talon gauche... quand je suis couché. Mais la nuque, le dos, les tendons d’Achille, l’estomac quand j’ai mangé de l’ail, et puis mes migraines. Je dois avoir quelque chose de très rare. D’ailleurs même le docteur n’a pas trouvé ce que c’est. Même en faisant des examens. J’ai pas ta chance, t’es jamais malade, toujours en forme. Hein ?

- ...

- Mais t’es où, Hé, t’es où, t’es plus là ?